" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog de Daniel Guillon - Mine de rien, ce blog se propose de développer une approche philosophique sur diverses questions, en prenant appui sur la philosophie bien entendu, mais aussi sur le cinéma, la littérature, les chansons, les arts martiaux, la politique, la morale... Parce que la philosophie s'intéresse à tout ce qui fait de nous des êtres humains, elle ne s'interdit aucune porte d'entrée.

Des statues, des hommes et des dieux: Epicure contre le fanatisme.

Art millénaire de Mésopotamie, Nimroud Je vous recommande la lecture du très bel article de Charles Perragin paru dans iPhilo, consacré à la destruction des statues et des livres entreprises systématiquement par les terroristes fanatiques de Daesh, comme...

Lire la suite

Cerisiers en fleur

Sakura (Cerisiers en fleur) Tant de choses me reviennent à l'esprit- fleurs de cerisiers! Bashô Cent onze haïku (traduction Joan Titus-Carmel, éditions Verdier, 1998) Le printemps vient, qui réchauffe les fibres de notre corps. La sève circule et engendre...

Lire la suite

La violence faite aux femmes

"Pourquoi a-t-on tant de mal à voir le noir et le bleu?" Armée du salut, Afrique du Sud. TwittNews Le Huffington Post nous relate une bien étrange histoire, celle d'une robe aux couleurs indéterminées qui a suscité de vifs débats sur les réseaux sociaux...

Lire la suite

Aoshima, l'île aux chats

Aoshima. Photo de Thomas Peter/Reuters TwittNews Ai découvert sur mon fil Twitter un très beau reportage paru dans le journal Le Monde, consacré à Aoshima, à 30 minutes de ferry d'Ehime, dans le sud de l'archipel, et surnommée l'île aux chats. Ce fait...

Lire la suite

Archives

À propos

Blog de Daniel Guillon - Mine de rien, ce blog se propose de développer une approche philosophique sur diverses questions, en prenant appui sur la philosophie bien entendu, mais aussi sur le cinéma, la littérature, les chansons, les arts martiaux, la politique, la morale... Parce que la philosophie s'intéresse à tout ce qui fait de nous des êtres humains, elle ne s'interdit aucune porte d'entrée.