" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mine de rien, ce blog se propose de développer une approche philosophique sur diverses questions, en prenant appui sur la philosophie bien entendu, mais aussi sur le cinéma, la littérature, les chansons, les arts martiaux, la politique, la morale... Parce que la philosophie s'intéresse à tout ce qui fait de nous des êtres humains, elle ne s'interdit aucune porte d'entrée.

05 Jun

La force du désir

Publié par Daniel Guillon-Legeay  - Catégories :  #ETHIQUE, #Arts martiaux, #Kung Fu, #Coaching

La force du  désir

Cher lecteur, chère lectrice

 

Une fois n’est pas coutume, je vais te parler un peu de moi. Non par pure complaisance égocentrique, mais par souci d’expliquer ma présence épisodique sur ce blog depuis plusieurs semaines.

 

La vie nous réserve à toutes et à tous d’étranges surprises, grandes ou petites, heureuses ou malheureuses. Parmi elles, on dénombre celles qui dépendent de nous, et celles qui ne dépendent pas de nous, comme dirait Epictète dans sa grande sagesse. En l’occurrence, c’est parmi les premières qu’il faut chercher la raison de ma présence intermittente sur ce blog depuis plusieurs semaines. Je pourrais bien sûr invoquer les tâches, les obligations et les occupations qui mobilisent en ce moment l’essentiel de mon énergie, de mon attention et de mon temps. Une telle explication ne serait pas inexacte mais, en l’état, elle demeurerait fort incomplète.

 

Il se trouve que je me suis engagé dans une longue formation en coaching, complète, prenante et fort exigeante. Le coaching nous vient du continent nord-américain et commence à se développer dans notre vieille Europe. Cette discipline consiste, pour l’essentiel, à accompagner les individus et les groupes dans le développement efficace de leurs projets. Car c’est une chose de concevoir un projet qui nous tient à cœur, et c’en est une autre de le mener jusqu’à son terme. Il y a loin de la coupe aux lèvres… Le coaching consiste précisément à identifier la pertinence des objectifs que nous nous fixons, à repérer la nature et la force des obstacles qui nous empêchent d’avancer, à inventorier les ressources mobilisables, à trouver des solutions adaptées, et, surtout, à impulser une dynamique efficace pour atteindre efficacement l’objectif visé.

 

Nul ne s’initie à cette discipline exigeante sans en ressentir très vite les effets sur sa vie et sur son être. Et de fait, je commence à regarder toutes choses dans ma vie avec un regard neuf. Pour des raisons d’ordre théorique d’abord, car le coaching, empruntant bon nombre de ses concepts et de ses outils à la psychologie, à la sociologie et à la philosophie, tend à développer une conception exigeante de l’être humain. Ce faisant, il explore les chemins de la liberté (pour reprendre le très beau titre de l’œuvre romanesque de Jean-Paul Sartre). Pour des raisons d'ordre pratique ensuite, puisque le coaching propose des techniques concrètes pour aider les personnes à prendre leur vie en main. Ici, il m’est difficile de ne pas faire le rapprochement avec les exercices spirituels que proposent les philosophies hellénistiques, et qui ont été replacés sur le devant de la scène philosophique grâce aux travaux de Pierre Hadot et de Michel Foucault.

 

Dans les semaines à venir, je proposerai sur ce blog des textes d’une teneur nouvelle. Bien sûr, il y sera toujours question de philosophie –  comment pourrait-il en être autrement ? Mais il me vient désormais l’envie d’explorer les voies classiques de la pensée avec un regard neuf. Pour tout dire, je cherche à explorer des questions philosophiques, ainsi que certains aspects de la culture et de l’histoire que, jusque là, je m’étais interdit d’aborder ; et cela en dépit du fait qu’ils m’habitent depuis des décennies et qu’ils ont formé l’homme que je suis. Rassure-toi, cher lecteur, chère lectrice : ce changement de cap se fera non par de spectaculaires à-coups, mais en suivant le fil patient d’une pensée en mouvement.

 

J’ai conscience de vivre actuellement une transformation intérieure décisive, semblable à celle que j’ai connue  - il y a une vingtaine d’années de cela - en découvrant la discipline du kung fu. A l’époque, c’est tout un pan de la culture humaine qui s’est ouvert à moi,  me laissant entrevoir ainsi les trésors du taoïsme, du bouddhisme et de la médecine traditionnelle chinoise ;  et  aussi – cela va de soi –  l’expérience incroyable de la puissance du corps et de l’esprit. La pratique des arts martiaux, en effet, vise et renforce l’union du corps et de l’esprit, grâce à l’art de maîtriser son souffle. Car sans la maîtrise de la respiration, dans le combat, l’esprit s’affole, le corps perd de sa puissance et les techniques de leur efficacité.

 

Quand on y songe, c’est fascinant – et aussi un peu effrayant ! – de constater quelles ressources infinies  nous possédons en nous, sans compter toutes celles que nous pouvons acquérir! C’est comme si, en une seule vie, nous pouvions vivre plusieurs existences successives. Je sais, par expérience, que rien n’est jamais acquis, et que la vie peut nous infliger des épreuves terribles. J’en ai eu ma part, et d’autres encore sont à venir. Mais je sais que je possède en moi une part de cette énergie indestructible qui nous vient du fond des âges, des étoiles et des océans, celle qui fait de nous autres, pauvres mortels, une partie de l’univers éternel:  la force du désir. Fragile, dérisoire, tenace et, cependant, indéracinable.

 

L’important est de savoir se mettre en mouvement et d'accueillir le changement. Sur ce point décisif, Héraclite est notre maître à tous : « On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve ». Or, qu’est-ce qu’une vie réussie, sinon la somme des changements que nous aurons su provoquer ou accueillir en nous, afin de réaliser toujours un peu plus l’humain véritable qui aspire à s’affirmer en chacun de nous ?  

 

Pour conclure, je vous laisse méditer sur ces mots de l’écrivain anglais John Cowper Powis (1872-1963) : « Ce qui excite notre intérêt le plus intelligent, c’est une histoire, autrement dit  le combat engagé plus ou moins consciemment par une âme contre les obstacles qui gênent sa croissance, contrarient son élan vital, la retardent sur le chemin de son intégrité ». 

Commenter cet article

Gustavo Woltmann 21/01/2017 12:55

Bel article, qui donne à réfléchir. Merci.
Gustavo Woltmann

Daniel Guillon-Legeay 21/01/2017 18:20

Merci beaucoup pour votre compliment.
PS : Si vous êtes intéressé par mon blog, n'hésitez pas à vous y abonner.
DGL

Daniel Guillon-Legeay 21/01/2017 18:19

Merci beaucoup pour votre compliment.
PS : Si vous êtes intéressé par mon blog, n'hésitez pas à vous y abonner.
DGL

Marie-Christine 09/06/2016 22:17

Bonsoir Daniel
Je trouve ton article très beau, fluide et surtout il dit ta voix (ta voie)....dans le respect du lecteur.
Et bonus, il donne envie de découvrir le coaching ! Merci

Guillon-Legeay Daniel 10/06/2016 08:40

Merci beaucoup, Marie-Christine, pour ce beau compliment.
Oui, quelque chose de neuf a commencé pour moi. Une nouvelle voie vers laquelle tu m'as accompagné. Bon chemin à toi aussi. Daniel

Cannelle 08/06/2016 21:59

Bravo pour avoir osé aller découvrir cette discipline qui consiste à trouver ou retrouver les ressources que nous possédons et que nous oublions si facilement

Guillon-Legay Daniel 09/06/2016 02:05

Merci pour ce beau compliment en forme d'encouragement. Et, par ailleurs, c'est vrai: il est si facile de se perdre, et si difficile de se trouver !

À propos

Mine de rien, ce blog se propose de développer une approche philosophique sur diverses questions, en prenant appui sur la philosophie bien entendu, mais aussi sur le cinéma, la littérature, les chansons, les arts martiaux, la politique, la morale... Parce que la philosophie s'intéresse à tout ce qui fait de nous des êtres humains, elle ne s'interdit aucune porte d'entrée.