" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mine de rien, ce blog se propose de développer une approche philosophique sur diverses questions, en prenant appui sur la philosophie bien entendu, mais aussi sur le cinéma, la littérature, les chansons, les arts martiaux, la politique, la morale... Parce que la philosophie s'intéresse à tout ce qui fait de nous des êtres humains, elle ne s'interdit aucune porte d'entrée.

11 May

Contre la réforme du collège, pour une école de la rationalité

Publié par Daniel Guillon-Legeay

Contre la réforme du collège, pour une école de la rationalité

Dans le journal Le Monde, Pierre Albertini , professeur de première supérieure (Khâgne) au lycée Condorcet prend position contre la réforme du collège 2016, dans un article intitulé: Critiquer Najat Vallaud-Belkacem au nom de l’égalité:

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/20/critiquer-najat-vallaud-belkacemau-nom-de-l-egalite_4637059_3232.html

 

Je constate que ses arguments sont très proches de ceux exposés dans ma Lettre ouverte à Mme Najat Vallaud-Belkacem. A cette différence près que les mois ont passé, et que la colère monte de plus en plus dans la rue et dans les établissements avec l'échéance qui se rapproche pour la mise en oeuvre effective de cette réforme. 

 

Mais pour l'essentiel, tout y est:  le pédagogisme érigé au rang de religion toute-puissante et incontestable (religion laïque, certes, mais religion tout de même) au ministère de l'Education, en dépit des ravages qu'elle ne cesse de causer dans les rangs de l'Ecole depuis quarante ans; le faux débat sur l'égalité, l'égalitarisme et l'élitisme (en voulant promouvoir la première, on tombe inévitablement dans le second et on exacerbe le troisième); les aberrations de l'interdisciplinarité obligatoire au détriment de l'enseignement des disciplines constituées au fil des siècles.

 

J'aime tout particulièrement cette phrase de Pierre Albertini:

" Ce qui doit être au cœur de notre système scolaire, ce n’est pas l’enfant, c’est la rationalité. L’enseignement primaire et l’enseignement secondaire refondés doivent nourrir l’intelligence des enfants, pour qu’ils puissent être par la suite des adultes éclairés et responsables, des citoyens, des hommes et des femmes susceptibles de comprendre le monde (y compris le monde techno-scientifique) dans lequel ils seront appelés à vivre. Cette exigence passe par l’enseignement des disciplines constituées, les exercices, l’apprentissage du vocabulaire et des règles, la répétition, le travail solitaire, la lecture individuelle, et même parfois, pourquoi le nier ?, l’ennui".

 

Je vous laisse lire ce très bel article.

 

DGL

Commenter cet article

À propos

Mine de rien, ce blog se propose de développer une approche philosophique sur diverses questions, en prenant appui sur la philosophie bien entendu, mais aussi sur le cinéma, la littérature, les chansons, les arts martiaux, la politique, la morale... Parce que la philosophie s'intéresse à tout ce qui fait de nous des êtres humains, elle ne s'interdit aucune porte d'entrée.