" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mine de rien, ce blog se propose de développer une approche philosophique sur diverses questions, en prenant appui sur la philosophie bien entendu, mais aussi sur le cinéma, la littérature, les chansons, les arts martiaux, la politique, la morale... Parce que la philosophie s'intéresse à tout ce qui fait de nous des êtres humains, elle ne s'interdit aucune porte d'entrée.

06 Mar

Aoshima, l'île aux chats

Publié par Daniel Guillon-Legeay  - Catégories :  #SAGESSE

Aoshima. Photo de Thomas Peter/Reuters

Aoshima. Photo de Thomas Peter/Reuters

TwittNews

Ai découvert sur mon fil Twitter un très beau reportage paru dans le journal Le Monde, consacré à Aoshima, à 30 minutes de ferry d'Ehime, dans le sud de l'archipel, et surnommée l'île aux chats.

Ce fait est intéressant à plus d'un titre. D'un côté, il peut susciter l'admiration, car les touristes semblent ravis de venir spécialement sur l'île à la rencontre de cette colonie de chats rendus à la vie sauvage. D'un autre côté, on ne peut s'empêcher d'y voir l'impact de l'irrépressible exode rural qui, dans tous les pays industrialisés, a vidé les campagnes et fait enfler les villes. Les équilibres économiques et sociaux étant rompus, comme en témoignait déjà avec mélancolie Yasujiro Ozu dans son magnifique Voyage à Tokyo (1953), les personnes âgées sont livrées à la solitude et regardent venir la mort. Ces deux aspects sont sans doute également vrais. Les hommes désertant la terre de leurs ancêtres, la nature y reprend ses droits.

Mais je ne puis m'empêcher de trouver dans ce fait insolite une résonance plus lointaine, dès que je m'avise de faire le rapprochement avec ce que l'on peut observer en la ville de Nara, qui fut capitale impériale durant près d'un siècle (710-784) , et qui, aujourd'hui encore, offre l'aspect d'une ville extrêmement agréable et vivante. Or, je me souviens qu'en cette ville, j'ai eu l'occasion de constater que les daims y sont rois. Alors que je me me rendais au Temple Todaiji, pour y admirer son Daibutsu, cette statue en bronze du Bouddha qui mesure plus de de 16 mètres de haut - et qui est probablement la plus grande statue en bronze du monde, j'ai pu constater non seulement que les daims y sont admis à se déplacer en toute liberté, mais encore que l'on confectionne pour eux des friandises qui se vendent aux abords des temples. La prière adressée à la divinité est précédée et/ou suivie d'une offrande aux daims. Les daims seraient, dit-on, les messagers des dieux: lors d'une terrible épidémie qui frappait la ville et décimait sa population, dans un rêve un sage aperçut un daim blanc, ainsi que le remède efficace pour stopper le fléau.

Le shintoïsme est une religion qui ne pense pas la coupure, la séparation entre les hommes, les bêtes, les arbres, les rivières. Pour ma part, j'y vois une certaine forme de sagesse. Si l'on songe que les chats sont les compagnons idéaux des écrivains et des philosophes, comme j'ai eu l'occasion de l'écrire dans un autre article, alors j'en viens tout naturellement à me demander si je ne devrais pas moi aussi me rendre en pélerinage sur l'île d'Aoshima.

Commenter cet article

À propos

Mine de rien, ce blog se propose de développer une approche philosophique sur diverses questions, en prenant appui sur la philosophie bien entendu, mais aussi sur le cinéma, la littérature, les chansons, les arts martiaux, la politique, la morale... Parce que la philosophie s'intéresse à tout ce qui fait de nous des êtres humains, elle ne s'interdit aucune porte d'entrée.